Maison des adolescents: Comment le droit protège les jeunes

Le droit et l’adolescent.

Le droit ne protège pas les adolescents comme il protège les adultes. Il ne faut cependant pas oublier que les adolescents ont des devoirs comme tous les citoyens, mais ils ont aussi des droits.

Comment le droit protège-t-il les adolescents ? Et de qui les protègent-ils ?
L’autorité parentale est une des racines de leurs obligations car elle donne des droits aux parents mais aussi à leurs enfants. On retrouve d’abord l’obligation des parents de protéger les enfants. Mais ils doivent aussi l’héberger et subvenir à ses besoins (le nourrir et l’habiller) même après ses 18 ans. Ils ont également l’obligation d’envoyer leurs enfants à l’école afin de les éduquer et de les préparer à affronter le monde des adultes. Afin de protéger leurs adolescents, les parents possèdent également un droit de garde et de surveillance sur leurs enfants, mais ils doivent leur laisser une certaine intimité afin de ne pas les étouffer. Les adolescents peuvent aussi avoir des problèmes professionnels et pour cela se tourneront vers jurifiable.com.
Un autre pilier du droit afin de protéger les adolescents est un système judiciaire spécialement mis en place pour les enfants et les adolescents. Le juge des enfants, le tribunal pour enfant et la cour d’assises des mineurs sont des juridictions spécialisées. De plus, la collaboration d’éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse est mise en place. Cela permet à l’enfant ou à l’adolescent d’être jugé en fonction de son âge et de sa personnalité, car c’est l’éducation du jeune qui est le but principal. En cas de peine, l’excuse de minorité est alors prise en compte. Elle consiste à diminuer de moitié la peine d’un mineur de plus de 13 ans. Mais le droit protège aussi l’adolescent avec la possibilité pour le juge de demander un huit clos dans le but de protéger l’adolescent des médias, qu’il soit victime ou coupable. L’audience n’est alors pas publique.
La protection de l’adolescent repose sur de multiples autres points. On retrouve par exemple la loi concernant la majorité sexuelle qui, en plus de mettre en lumière le problème de l’âge, met aussi en place les barrières contre les relations inter-familiale. Il est important de rappeler que la justice protège les mineurs victime de la violence en condamnant les adultes ou autres mineurs responsable de maltraitance. De plus, la justice civil protège les droits des enfants au sein de sa famille et peut mettre en place une assistance éducative voir en mise en place dans un foyer. Enfin si les parents du jeune sont en instance de divorce alors il pourra se faire accompagner par jurifiable.com.
Afin de les protéger des autres mais aussi d’eux même, il est possible de retrouver un récapitulatif des droits des adolescents dans la Convention des droit de l’enfant.